Tailles du Cacaoyer

 

Un bon cacaoyer a une seule tige et une couronne de 3-5 branches principales située entre 1,5 et 2m du sol.

il est important d’utiliser des outils bien aiguisés et de les désinfecter entre chaque plants.

Les tailles s’effectuent de Mai à Juin.

Taille de formation

 

Elle se fait au cours des 3 premieres années, elle consiste à maintenir les arbres à une hauteur de 3m et à favoriser le développement de la couronne avec 1-2 étapes.

 

La premiere taille s’effectue 12-18 mois après plantation, après que le cacaoyer ai formé sa couronne.

Il faut supprimer les nombreux rejets et gourmands ainsi que les branches mortes et les branches qui se croisent. Ensuite il faut sélectionner les 3-5 branches principales et tailler les autres (si besoin). Pour finir, tailler à 3m de haut.

Si la couronne est trop basse, laisser un gourmand pousser pour qu’il puisse former un deuxième tronc qui fera une couronne plus haute. Tailler le pied mal formé un an après. 

 

La deuxième étape est la même que la premiere un an après.

Il faut supprimer les rejets et gourmands ainsi que les branches mortes et les branches qui se croisent. Pour finir, tailler à 3m de haut. 

 

 

Taille d’entretien (egourmandage)

 

Consiste à supprimer régulièrement les gourmands.

 

Ceci permet de favoriser une bonne circulation de l’air, une meilleure pénétration du soleil et de réduire les attaques d’insecte et de maladies. Elle augmente aussi la production, facilite la récolte et procure moins de prise au vent.

 

Élagage

 

Consiste à la suppression des branches improductives, Il permet de réduire l’humidité dans l’arbre, augmenter le nombre de cabosses, limiter l’apparition des insectes nuisibles et des parasites et facilite l’entretien et la récolte. Il se fait avant la saison des pluies.

 

Tailler les branches courbées, allant d’un coté à l’autre de la frondaison et les branches présentant des parties pourries ou qui sont sérieusement endommagées.

 

Après l'élagage la lumière du soleil doit pénétrer dans la plantation à l'image de la peau du léopard. L'élagage se fait 1 à 3 fois par an. Il faut éviter les tailles excessives, car trop de lumière favorise le développement des insectes nuisibles tels que les mirides. 

 

Taille de restauration

 

Consiste supprimer les tiges en surnombre du Cacaoyer quand celui-ci n’a pas bien été entretenu. 

 

Elle permet de donner une bonne forme à un cacaoyer, de faciliter la circulation de l’homme dans les plantations, l’entretien, la circulation de l’air, la pénétration du soleil, de réduire les attaques d’insectes et de maladies afin d’amener le cacaoyer à mieux produire.

 

Plusieurs cas sont possibles :

 

1 - Le tronc principal et sa couronne sont encore vigoureux

 

Couper les autres tiges et les gourmands c'est-à-dire les tiges qui poussent sur les troncs du cacaoyer et sur les branches principales

 

2 - Le tronc principal et une partie de la couronne de l'arbre sont encore en bon état

 

Couper la partie affaiblie, conserver 1 ou 2 jeunes tiges saines (du côté où la couronne est dégradée)

 

3 - Le tronc principal et sa couronne sont fatigués 

 

  • Couper le tronc le plus bas possible
  • Conserver 2 à 3 jeunes tiges saines et bien conformées
  • Si possible, faire une petite butte autour du pied du cacaoyer pour favoriser l'enracinement des tiges que l'on a conservées 

 

4- Le tronc principal et les jeunes tiges sont très petits (chétifs) ou mal formés (vieux troncs) 

 

- Couper le tronc le plus bas possible; 

- Conserver 2 à 3 jeunes tiges saines et bien conformées;

- Si possible, faire une petite butte autour du pied du cacaoyer pour favoriser leur enracinement

5 - Si l'on est en présence d'un cacaoyer couché

 

- Laisser les gourmands qui apparaissent spontanément se
développer.
- Choisir 1 ou 2 gourmands (les plus près du sol) qui sont
bien développés et couper le vieux tronc

6 - Si le cacaoyer est buissonnant, c'est-à-dire s'il a beaucoup de tiges et est mal conformé 

 

Il faut supprimer :

- Les branches sèches

- Les troncs mal placés, recouverts par les autres
- Les branches tordues et sous ombrage
- Les gourmands. Ceux-ci doivent être supprimés parce qu'ils ne produisent pas et se nourrissent inutilement de la sève destinée au cacaoyer. Ils hébergent également des insectes nuisibles tels que les mirides qui détruisent les cacaoyers;
- Conserver 1 ou 2 jeunes tiges saines (du côté où la couronne est dégradée).

7 - Si le cacaoyer est dépérissant, la végétation peu abondante, les branches cassées et le cacaoyer est sous ombrage 

 

- Supprimer cette végétation, ainsi que les gourmands;
- Conserver 2 ou 3 jeunes tiges bien développées et bien conformées.

 

Le réglage de la densité 

 

Le réglage de la densité consiste à la suppression des cacaoyers en surnombre ou au remplacement des pieds morts afin d'obtenir la densité idéale qui est de 1320 pieds/ha. 

 

- Une forte densité dans une plantation augmente le taux d'humidité et empêche une bonne aération de la plantation

  • Une faible densité réduit la productivité de la plantation et crée des espaces. 

 

Ces deux facteurs favorisent le développement des maladies, la prolifération des ravageurs et l'enherbement de la plantation.

 

 

La récolte sanitaire 

La récolte sanitaire est l'opération par laquelle l'on récolte toutes les cabosses momifiées afin d'empêcher le développement et la propagation des maladies ainsi que l'installation des ravageurs. Il s'agit des cabosses mûres non récoltées et qui ont noircis, des cabosses rongées non récoltées, des cabosses malades etc. La réalisation d'une bonne récolte sanitaire : 

 

- Libère les coussinets floraux

- Diminue la population des ravageurs

- Favorise un bon état sanitaire de la plantation

- Améliore la productivité

  • Maintient les cacaoyers vigoureux.

La récolte sanitaire se fait à tout moment sur la base de l'observation régulière des cacaoyers. Il faut exporter les cabosses ainsi récoltées et les brûler.

 

Éliminer les épiphytes

 

Les plantes épiphytes sont des plantes qui vivent sur le cacaoyer : mousse verte, salade du cacaoyer etc. Leur présence peut empêcher le cacaoyer de bien produire. 

Les éliminer manuellement à l’aide d’un émondoir ou un coutelas.

Pour lutter contre la mousse verte, je peux utiliser la solution salée.
Pour préparer, une solution salée pour le traitement contre la mousse verte, il faut un volume de sel pour 10 volumes d’eau : 

Par exemple 1 kg de sel de cuisine à dissoudre dans 10 litres d’eau. Je traite à l’aide d’un pulvérisateur à pression entretenue en dehors de la grande période de floraison pour éviter de détruire les fleurs (fin de la saison pluvieuse). Après traitement, je rince bien le pulvérisateur à l’eau. 

 

Compteur Global gratuit sans inscription