Heliconia caribaea

Syn. Heliconia caribaea var. luteo-fusca

Balisier, Balizyé

Wild plantain, Heliconia

 

L’une des plus grandes fleurs des Antilles

                                                                               

 

Famille

 

HELICONIACEAE

 

Origine

 

Bassin caribéen

 

Description

 

Originaire des Antilles, ce baliser pousse spontanément dans les forets humides des zones montagneuses. Au feuillage ressemblant au bananier, il se distingue par ses grandes inflorescences, longues de 50cm, dressées formées d’une douzaine de bractées coriaces et renflées, rouge ou jaune vif, à l’intérieur desquelles se cachent de petites fleurs blanches.

Les bractées colorées ont une forme étrange et rappellent celles du strelitzia (oiseau de paradis). Cela en fait une plante d'une qualité décorative incomparable.

La floraison a généralement lieu de février à novembre. Mais dans de bonnes conditions, la plante peut fleurir tout au long de l'année. 

Les bractées sont de très longue durée, aussi bien sur la plante qu'en fleurs coupées.

En bac, il peut atteindre rapidement de 2 à 6 m de hauteur. C'est la première année qu'il pousse le plus rapidement, tout en émettant de nombreux rejets qui donnent à la plante un aspect foisonnant.

Les fruits apparaissent après la pollinisation souvent assurée par les colibris.
Ils sont souvent d'un bleu intense et sont mangés par les oiseaux qui les dispersent.

Il existe deux couleurs principale, le balisier jaune et le balisier rouge et des hybrides.

   

Habitat / Habitat

 

Forêt tropicale humide (altitude 50 à 500m)

 

Multiplication

Graines ou rhizomes

 

Culture et entretien 

L’habitat d’origine des balisiers est humide mais ils savent s’adapter à des climats modérés et à diverses conditions de culture. Ils s’épanouissent mieux dans les sols légers, bien drainés, riche en matière organique avec une exposition mi ombre à ensoleillée. Culture en serre ou véranda en bassinant régulièrement avec une température supérieure à 18°C. Il n’apprécie pas les courants d’air ni les arrosages irréguliers.

En période de végétation active, arrosez abondamment sans jamais laisser sécher le mélange terreux, enrichir d'engrais liquide organique tous les quinze jours. Utilisez une eau tiède non calcaire. En hiver, réduisez fortement les arrosages, juste pour empêcher la motte de se dessécher complètement.

L’Heliconia se rempote tous les deux ans en février/mars. Utilisez un mélange fertile de terre de bruyère et de terreau. Prévoyez une épaisse couche de drainage avec du charbon de bois.

 

La multiplication de l'Heliconia se fait facilement par prélèvement des rejets. Prélevez ceux-ci avec précaution. Plantez chaque rejet dans le mélange préconisé. Bien arroser et placez les pots à lumière tamisée, à la chaleur et à l'humidité. Si vous pensez que l'air ambiant est trop sec, couvrez d'un sachet de matière plastique transparent perforé. 

 

Ils ne peuvent être hivernés que dans une pièce ne descendant pas en dessous de 12°C.
Ils peuvent pousser à l'ombre mais sera moins florifère. 

 

Exemple de substrat à utiliser : 30% de terreau horticole du commerce, 20 % de fumier ou de compost, 10% de sable de rivière (0 à 4 mm), 10% de perlite, 30% de terre de jardin fine, charbon de bois. 

 

Il est nécessaire de lui apporter une pulvérisation régulière. 

 

Utilisations

 

- Usage ornemental

 

Très belle plante d’intérieur. Peut être plantée en sujet isolé ou en haies. Fleurs coupées.

 

Etymologie

 

Le nom Heliconia vient du grec, c’est le mont où étaient les muses. Caribaea indique la provenance.

 

 Ethnologie

 

Aux Antilles, les balisiers était plantés pour indiquer un chemin (balise)

 

Anecdotes 

 

L’eau récoltées par les bractées sert d’habitat pour beaucoup d’organismes aquatiques. Beaucoup d’autres animaux en profitent pour boire ce nectar doux (papillons, colibris, ..)

  

Heliconia caribaea en Belgique
Heliconia caribaea en Belgique
Compteur Global gratuit sans inscription