Asclepia curassavica

Syn. Asclepia nivea var. curassavica

 

Asclépiade, Zèb Man Bwaven

Mexican butterfly weed, Plantanillo

 

Attire le papillon Monarque

                                                                               

Herbe à Madame Boivin, Calypso, Herbe à papillon, Asclépiade, Asclépiade de Curaçao, Ipéca bâtard, Ipeca savanne, Petit Ipéca, Corbeille d’or à ouate, Quadrille, Herbe à ouate, Fleur de sang, zèb papiyon, Zèb Man Bwaven, Matac, Épika, Mexican butterfly weed, Scarlet milkweed, Silkweed, blood flower, Tropical milk weed, Indian root, Red head, wild ipecacuana, Red milkweed, Cotton bush, Red top, ti kadri,  kadri, zèb a wat, ipéka bata, ipéka savann, papiyon, Indian root, red head, red top, Johanna, poison Johanna, sheep poison, wild ipecacuanha, Bastard pecacuanha, kòton kadwi, yerba de mariposas, plantanillo, plantanillo matizado, algodoncillo, viborana, semiseda, Venenillo, Vivorana, Cadrio, Codio, Crodio, iutak-bey, Ipéka, Madan Bouven, Senorita, bibom, Kittie Macwanie, Pwentan, Coralito, Flor de duende, leche de sapo, Yucillo, Yuquilla, Seidenplanze, Orange milkweed, Corcalito, Flor de sangre, Mata caballo, Oficial da sala, …

 

Famille

 

ASCLEPIADACEAE

 

Etymologie

 

Asklêpios est le dieu grec de la médecine et curassavica indique la provenance : Curaçao, une île des Caraïbes.

 

La plupart de ses noms vernaculaires sont dus à son ancienne reputation d’émétique (vomitive), comme l’Ipéca.

 

Les graines sont garnies d’une touffe de soie blanche, d’où le nom d’herbe à ouate.

 

Cette plante attire le papillon Monarque (Danaus plexippus), ce qui lui vaut le nom d’herbe à papillon.

 

Origine

 

Amérique tropicale

 

Habitat

 

Sauvage, Prairies xérophiles

 

Description

 

Asclepias curassavica est une plante vivace, à latex blanc corrosif, aux tiges érigées, peu ramifiées et peu ligneuses dépassant rarement 1m, remarquable par la couleur et la forme de ses fleurs. 

 

Les feuilles sont opposées, simples, pétiolées, oblongues, glabres, entières, acuminées, longues de 10 à 15 cm et larges de 2 à 4 cm.

 

Les fleurs sont regroupées en ombelles terminales de 5 à 10 cm de diamètre. Elles ont 5 pétales rouges, rabattus et surmontés d’une couronne orangée formée d’une colonne courte et de 5 appendices en cornet comportant tous une dent courbée vers le centre.

 

La floraison dure toute l’année en Guadeloupe. Elle est visitée par le célèbre papillon monarque (Danaus plexippus) qui c’est naturalisé en Guadeloupe depuis peu.

 

Les fruits, longs de 5-6cm, en forme de cigare étroit, laissent échapper à maturité des graines garnies au sommet d’une touffe de soie blanche.

 

L'asclépiade est une bonne plante mellifère et nectarifère et se propage très rapidement.

 

Besoins

 

L’Asclépiade supporte tous les climats mais préfère ceux modérés ou secs.

 

Arrosage léger.

 

Il est peu exigeant sur la nature du sol et doit être exposé plein soleil.

 

Exposition : affectionne les endroits ombragés et secs, les bords des chemins et les endroits dégradés de moyenne altitude.

 

Rusticité : 10°C

 

Multiplication

Semis ou bouturage de têtes.

 

Semis en février à une température comprise entre 16 et 18 °C. Boutures de jeunes tiges au printemps.

 

Culture

 

Excepté dans le sud de l’Europe, sa culture se fera en pot ou en bac que vous mettrez en plein soleil une fois les gelées passées et que vous rentrerez au frais et à la lumière pour lui permettre de passer la saison hivernale.

 

Cette espèce est sensible aux pucerons.

 

Entretien

 

Pratiquer une taille d’entretien pour maintenir une plante touffue ou régénérer une plante abîmée.

Apport regulier de compost.

 

Parasites et maladies

 

L’Asclépias est sensible aux chenilles, aux acariens et aux pucerons.

 Utilisations

 

Dangers

 

Comme toutes les autres espèces du genre, le latex qu'elle contient peut provoquer chez certaines personnes des irritations dermiques.

Attention à la projection de latex dans les yeux, il est corrosif.

Ne pas utiliser en usage interne, plante toxique à haute dose.

 

Usage ornemental

 

La floraison est magnifique. Très belle plante d’intérieur. Peut être plantée en sujet isolé ou en bordure.

 

Usage alimentaire

 

Aucun

 

Autres usages

 

Insecticide (Décoction de feuilles pour repousser les moustiques et décoction de graines fraiches comme nématicide des cultures).

 

Anecdotes

 

L’ingestion des fleurs fraîches provoque le vomissement.

 

Traditionnellement l’empoisonnement par le latex était soigné par l’aloes.

 

 

Sources

 

Plantes médicinales caribéennes - Dr Longuefosse - Ed Orphie - T2 P101

Plantes, milieux et paysages des Antilles françaises - Claude Sastre et Anne Breuil - Ed Parthénope collection - P128 et 543

Mon jardin tropical - Aline Ternisien et Fabrice Le Bellec - Ed Orphie - P238

Plantes tropicales à l’état sauvage et acclimatées - Jens G. Rohwer - Ed Delachaux et Niestlé - P 142

Flore Illustrée des phanérogames de Guadeloupe & Martinique - Jacques Fournet - Ed Gondwana, CIRAD -  T1 P1161

https://www.adopteunpapillon.com/plantes/asclepias-curassavica

Compteur Global gratuit sans inscription