Avicennia germinans

Syn. Bontia germinans, Avicenna nitida, Avicenna tomentosa

Palétuvier noir, Bwadmèch

Black mangrove, Mangle bobo

 

                                                                             

Palétuvier noir, Bwadmèch, Black mangrove, Mangle bobo, mang blan, bois de mèche, mang gri, palétuvier gris, chine de vaca, prieto, salado, mangle nero, …

 

Famille

 

AVICANNIACEAE

 

Origine

 

Amérique tropicale

 

Description

 

Cet arbre occupe la partie interne de le mangrove, les sujets âgés ont un port assez élancé  et peuvent  mesurer 20-25m de haut.

Le tronc, les branches et rameaux ont une écorce grise ou brunâtre et marquée de cicatrices foliaires ainsi que des racines aériennes, peu visibles. 

Les feuilles sont opposées, longues de 8 à 15cm, coriaces, allongées et pointues. La face supérieure est verte et luisante alors que la face inférieure est plus pâle et duveteuse.

La floraison se manifeste par des inflorescences terminales de fleurs à corolle blanches ayant 4 pétales.

Les fruits sont comprimés, ovoïdes, mesurent de 12 à 20mm et sont gris-vert à jaune.

Au sol, les pneumatophores (racines aérifères) sont fins, verticaux, allongés et très nombreux. Ils lui permettent de respirer et de coloniser des milieux vaseux et donc pauvres en oxygène.

Floraison surtout d’Avril à Août. Fructification d’Avril à Octobre.

 

Le palétuvier noir est une espèce pantropicale.

 

Habitat

 

Mangrove basse et mangrove haute

 

Multiplication

Graines et boutures.

 

Culture et entretien

Substrat drainant dans une coupelle d’eau, plein soleil. Il apprécie chaleur et humidité.

 

 

Grace à ses pneumatophores, le palétuvier noir supporte les inondations temporaires. Il tolère les sols les plus salés.

 

Utilisations

 

- Usage ornemental

 

Très belle plante d’intérieur. Peut être plantée en sujet isolé ou dans un massif rocailleux.

 

- Autres usages

 

 

Autrefois l’écorce était utilisée pour les tanneries et son bois pour le feu.

 

Etymologie

 

 

Avicennia vient de Ibn Sina, Philosophe et médecin arabe et germinans « germination, bourgeonnement ».

 

Anecdotes

 

Les stratégies d’adaptation du Palétuvier noir

 

Les pneumatophores sont des ramifications de l’appareil racinaire qui s’élèvent au dessus de la surface du sol et se développent plus ou moins à l’air libre. Ceux du Palétuvier noir sont droits et allongés. Ils sont pourvus de lenticelles par lesquels ont lieux les échanges gazeux.

Par ailleurs ils possèdent un tissu spécialisé, l’aérenchyme, qui est capable de stocker l’air à l’intérieur de ces pneumatophores grâce à des lacunes.

Ces pneumatophores ont donc une triple fonction écophysiologiques : Fonction respiratoire, Fonction d’absorption, Fonction de synthèse de ces deux rôles.

 

Chez le palétuvier noir, le passage du sel est libre et même accéléré au niveau de la feuille, soit par des glandes excrétrices, soit par des stomates. Une fois excrété, le sel se cristallise à la surface de la feuille. Une transpiration abondante au niveau foliaire permet de développer une forte succion qui contribue également à l’evacuation du sel.

 

Cependant chaque espèce possède une salinité optimum propre qui, si elle est dépassée, provoque un accroissement de la respiration, phénomène qui est a l’origine de la faible croissance des plantes.

 

Chaque espèce occupe donc la zone de salinité à laquelle elle est la mieux adaptée, ce qui engendre la « base métabolique de zonation »

 

Germination, sprout, Avicennia germinans, black mangrove seeds
Germination de Palétuviers noirs par Mother seeds