Alpinia zerumbet

Syn. Costus zerumbet, Alpinia mutans, Alpinia speciosa, Langas speciosa, Catimbium speciosum, Zerumbet speciosum

À tous maux, Atoumo

Shell plant, Boca de dragón

 

Plante décorative et utile

Soigne tous les mots

                                                                               

 

A tous maux, guérit tout, fleur coquillage, larmes de la vierge, gingembre coquille, longose, fleur du paradis, fleur de mon âme, atoumo, dégonflé, gran dégonflé, grande dégonflée, lavande, lavande blanche, lavann, lavann blanc, shell plant, porcelaine lily, pink porcelaine lily, jockey club, shell ginger, burriquito, boca de Dragón, Palo Santo, azucena de porcelana, colonia, Dragón, pimienta angola, lavande rouge, shell flower, tous maux, getto…

 

Famille

 

ZINGIBERACEAE

 

Etymologie

 

Alpinia vient du nom d’un botaniste italien du XVI° siècle, Prospero Alpino. Zerumbet signifie, en latin, « ressemble au gingembre ».

 

L’aspect nacré des fleurs a valu son nom de fleur coquillage et autres noms approchants. Ses vertus thérapeutiques se retrouvent dans son nom d’ »À tous maux » ou de dégonflé pour son usage traditionnel contre les gaz intestinaux.

 

Origine

 

Asie

 

Habitat

 

Cultivé

 

Description

 

L’Atoumo est une plante importante dans la pharmacopée créole et elle est entrée dans la pharmacopée française en 2013.

 

Toutes les parties de la plantes sont comestibles et médicinales. 

 

C’est une grande herbe rhizomateuse aromatique atteignant 3 mètres de haut.

 

Les feuilles sont alternes, oblongues, rigides, brillantes et  vertes foncées, elles sont ornementales et mesurent jusqu’à 70 cm long. 

 

Les fleurs, remarquables et parfumées, sont en épis pendant. Elles sont blanc nacré, roses à l’apex et strié de rouge avec des bord jaunes.

 

Les fruits oranges sont en grappes, creux et de la taille d’un raisin, avec de petites graines à l’intérieur.

 

Besoins

 

Arrosage abondant

 

Tout type de sol, mais préfère les endroits humides et drainants.

 

Exposition plein soleil, préfère la mi-ombre, mais sera moins florifère.

 

Rusticité : -10°C

 

Floraison toute l’année par intermittence, un an après plantation.

 

Altitude 0-800m

 

Multiplication

 

Division de rhizomes.

 

Couper les rhizomes à l’aide d’un couteau ou d’un sécateur propre et désinfecté pour obtenir des plants avec une tige et au moins un départ. Les mettre à tremper dans l’eau pour faciliter le nettoyage. Couper les feuilles et les racines. Enlever toute la terre et vérifier si les rhizomes sont sains (retirer, si nécessaire, les parties atteintes). Si vous le désirez vous pouvez le désinfecter. Laisser le sécher quelques jours pour favoriser la cicatrisation.

 

Préparer un pot avec un mélange de terre et de compost (ou terreau de rempotage si vous ne pouvez pas vous procurer du compost) 50/50. Vous pouvez rajouter un peu de perlite et de mycorhizes et mettre des cailloux au fond si vous le mettez dans une coupelle.

 

Planter le rhizome (vous pouvez préalablement le praliner), depart vert le haut, ne pas couper la tige, c’est une reserve pour la repousse de la plante. Ne pas trop arroser au début pour éviter la pourriture. Ne pas engraisser tant que la plante ne s’est pas développée.

 

Placer vos pots dans un endroit lumineux avec une température ambiante de 15°C minimum avec une bonne hygrométrie.

 

Culture

 

La culture est facile à partir d'un rhizome, cette plante poussera au plein soleil, sur sol même pauvre mais humide et à l’abris du vent.

 

Étant assez gourmande en eau, un apport en éléments nutritifs type fumier ou compost bien décomposé sera bien entendu, gage de pousse vigoureuse et d'abondante floraison.

 

Elle peut également se contenter d'un emplacement à mi-ombre mais sera alors moins florifère, son feuillage restant toujours un élément décoratif important aussi bien au jardin que dans une serre, en pleine terre ou dans une jarre de dimension suffisante (minimum 40cm de profondeur avec des cailloux au fond) pour qu'elle y  développe ses rhizomes puissants. 

 

Une fois développée, la plante peut remplir 5m2.

 

Espace de plantation, 2m. Densité, 2000 plants à l’Ha.

 

Possibilités de culture en pleine terre dans le sud de la France.

 

Rempoter ou diviser quand les rhizomes ont rempli le pot ou qu’ils deviennent trop envahissant.

 

Plantation au printemps dans les climats tempérés et toute l’année sous les tropiques.

 

Entretien

 

Couper les feuilles et les fleurs fanées uniquement quand elles sont sèches.

 

Apporter du compost et arroser régulièrement. Si le bord des feuilles se dessèche ou qu’il y a des cochenilles, c’est que le taux d’hygrométrie n’est pas suffisant.

 

Arroser abondamment en saison sèche et en été.

 

L’hiver, en pays tempéré, couvrir la plante avec un voile d’hivernage, pailler ou rentré la si elle est en pot. Le rhizome peut aussi être conservé à l’intérieur dans de la vermiculite.

 

Parasites et maladies

 

L’Atoumo ne craint aucune maladie mais il est sujet aux  nématodes et aux cochenilles (qui engendrent souvent un développement de fumagine).

Utilisations

 

Usage médicinal

 

Affections

États grippaux

Parties utilisées

Feuilles

Mode d’emploi

Décoction de feuilles, 30g/L (Source : TRAMIL)

Posologie

Boire 3 tasses par jour (Source : TRAMIL)

Dangers

Aucun

Recommandations

Toute préparation médicinale doit être conservée au froid et utilisée dans les 24h.

On ne dispose pas d’information garantissant l’innocuité de son emploi avec des femmes enceintes ou allaitantes, ni avec des enfants.

 

Usage ornemental

 

Cultivée pour l'ornement en haies ou en sujet isolé.

 

Usage alimentaire

 

Les fleurs, les feuilles et les rhizomes d’à-tous-maux possèdent une saveur inimitable associant la rose, le gingembre et le camphre.

 

La plante peut servir d’aromate dans des plats sucrés ou salés.

 

Le rhizome est souvent employé en Inde pour parfumer les soupes et il peut avantageusement remplacer le gingembre dans tous les plats.

 

Les feuilles peuvent servir pour confectionner des papillotes qui s’imprègnent de leur saveur délicate.

 

Au Japon, les feuilles aromatisent les pâtes et servent à envelopper le riz gluant avant cuisson.

 

Les jeunes pousses peuvent être cuisinées comme légume.

 

Le sirop de fleur est absolument surprenant.

 

Autres usages

 

Cosmétique (peau et cheveux)

 

Anecdotes

 

Cette plante est cultivée à Okinawa au Japon (l’île des centenaires), ils l’appellent le « getto » et fabriquent un élixir de jouvence (elle aurait des vertus anti-âge).

 

Une société à Miami commercialise des gélules de feuilles d’Atoumo pour leurs vertus relaxantes anti-hypertensives.

 

Recette

 

Crème vanille à l’à tous maux (6 personnes)

 

Ingredients

 

- 1/2L de Lait - 1 grappe de fleurs d’Atoumo

- 1 Gousse de Vanille - 3 cuillerées à soupe de sucre

- 4 Oeufs

 

Préparation

 

Porter le lait à ébullition dans une casserole. Fendre la gousse de Vanille, et retirer les graines. Retirer du feu et ajouter  la gousse et les graines de vanille ainsi que la fleur d’Atoumo préalablement nettoyée. Couvrir et laisser infuser 30 minutes.

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Dans un saladier, mettre un oeuf entier, trois jaunes et le sucre. Mélanger au fouet pour avoir une preparation mousseuse. Incorporer progressivement le lait infusé et filtré.

 

Beurrer 6 ramequins et les remplir avec la préparation. Les déposer sur la plaque du four, la remplir d’eau jusqu’à mi-hauteur et faire cuire 30 minutes.

 

Servir tiède ou froid.

Sources

 

Plantes créoles gourmandes - Dr Longuefosse - Ed Orphie

Mon jardin de santé créole - Dr Longuefosse - Ed Orphie P 188

Plantes médicinales des tropiques - Ed Exbrayat - T1 P20

Plantes médicinales caribéennes - Dr Longuefosse - Ed Orphie - T1 P36

Flore Illustrée des phanérogames de Guadeloupe & Martinique - Jacques Fournet - Ed Gondwana, CIRAD -  T2 P2027

TRAMIL - 3eme Edition - P47

Compteur Global gratuit sans inscription